Le jour où j’ai arrêté d’être invisible 

La fois où j’ai décidé d’être une leader
octobre 25, 2018
S’assumer avec style
novembre 22, 2018
Voir tout

Le jour où j’ai arrêté d’être invisible 

 

 Quand on écoute ce qu’il y a à l’intérieur de soi, on constate que la beauté ne se trouve pas en surface, qu’elle est beaucoup plus profonde que ça. 

Je ne crois pas que la laideur existe vraiment, physiquement parlant. Il suffit d’un seul regard et de la perception complètement différente d’une seule photographe pour que le tout se transforme en chacun de nous. Si on regarde les époques ou les différentes sociétés d’aujourd’hui, on se rend compte que les standards de beauté ne sont pas les mêmes. Et si l’essentiel n’était pas là ? Si on tournait la tête de l’autre côté, du côté de l’abondance et de ce qui émerge de nous ? 

Ce qui m’agace, c’est quand on parle de beauté physique, et qu’on valorise seulement la mode et les tendances actuelles qui se démodent à la vitesse grand V. Je suis photographe et, pourtant, ce que j’aime par-dessus tout, c’est photographier les femmes qui ne correspondent pas nécessairement aux standards. C’est en partie avec le portrait au féminin que j’ai trouvé ma voie, ma voix. Je vois leur réelle beauté, elle est plus grande et plus puissante encore que ce qu’elles peuvent imaginer. J’ai ce besoin de leur dévoiler à quel point elles peuvent être belles dans l’éclat de leurs yeux, dans leur sourire, dans l’énergie vibrante qu’elles dégagent. Je vois au-delà de la simple image que renvoient leur corps et leur visage. Et ce que je vois est merveilleux ! 

 

EXISTER À TRAVERS LE REGARD DES AUTRES  

On pense qu’on a une valeur. On tient à exister dans le regard des autres. Mais avant toute chose, on oublie de se donner de la valeur soi-même. Transcendons notre apparence physique. Pas une chose facile vous me direz, mais c’est possible de le faire ! Je parle de se donner une valeur authentique, basée sur son expérience, son intelligence, son intuition et sa différence. Je suis attristée de voir et d’entendre les femmes mettre tellement d’énergie à perdre du poids ou à ne pas être bien avec une partie de leur corps. Je n’arrive pas à croire que nous en sommes encore là, les filles. Libérons-nous de cet indésir et épanouissons-nous sur ce que nous construisons à l’intérieur. C’est là que se trouve toute notre richesse, pas sur la balance ou dans la dernière crème beauté. 

Qu’est-ce qui va nous arriver le jour où plus personne ne va regarder notre image avec envie ? Aurons-nous moins de valeur ? Si on vit avec des malaises ou si on n’arrive pas à accepter et à comprendre qu’il y a bien plus que ça, on n’a pas fini d’être malheureuse et mal dans sa peau. Il y a encore des pas à faire pour y parvenir. Vous y êtes presque ! 

J’AI FAIT LE CHOIX DE M’AIMER COMME JE SUIS 

Le jour où j’ai choisi de m’accepter telle que je suis, et d’accepter le corps qui me permet de vivre, d’être en santé et d’accomplir ma vie avec douceur, je me suis sentie libérée d’un tas de choses inutiles qui encombraient mes pensées. J’ai des varices, de la cellulite, et je vieillis, aussi. Ça fait partie de ma vie et j’en suis fière. J’ai transformé ma perception face à moi-même et je me suis permis de grandir et de mettre mon énergie là où ça compte. Il n’est plus question d’être dure envers mon corps : je le vénère puisqu’il me permet de transporter mes idées et d’offrir le meilleur de moi-même, tous les jours. 

SI C’ÉTAIT ÇA, LA VRAIE BEAUTÉ 

La vraie beauté se trouve partout. C’est une beauté au pluriel qui accompagne mon travail chaque jour. Une beauté qui révèle notre « être » plutôt que notre « paraître ». Cet affranchissement total permet d’exprimer un bien-être soutenu, de s’accomplir et de s’accueillir, de briller dans le respect de soi et des autres, d’être en harmonie avec ses valeurs, son panache et sa personnalité. Voici donc la vraie beauté d’une société qui assume toute sa diversité. Celle-ci affirme très fort qu’il est grand temps de plonger dans les profondeurs d’une beauté responsable et universelle, qui existe bel et bien à l’intérieur de chaque femme.  

 

HYMNE À SA BEAUTÉ

6 énoncés pour saisir votre vraie beauté avec panache 

  • J’accueille qui je suis à toutes les étapes de ma vie. 
  • Je mérite d’être vue et d’exister en photos et en mots, de me trouver belle de partout. 
  • Je m’exprime fort et haut, je suis différente, simplement et authentiquement.
     
  • Chaque jour est un cadeau. Peu importe mon âge, je peux toujours m’aimer, me révéler et briller. 
  • Chaque ligne de mon visage, chaque ride, chaque rondeur, chaque cicatrice, chaque bourrelet, chaque varice me rappelle mon histoire, tout ce que j’accomplis dans la vie.  
  • Mes imperfections font partie ce que j’ai en moi, elles sont précieuses et font partie de ma beauté. Sans elles, je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui. 

 

Texte de Rose aux joues photographie 

En collaboration avec Marie-Belle Rédaction Créative

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *