La peur de parler de soi

Quand le corps gronde
janvier 26, 2019
Voir tout

La peur de parler de soi

Parler de soi, mais pourquoi ? 

Je n’ai rien à dire. Je ne vais intéresser personne. On va rire de moi. On ne me prendra pas au sérieux. Je vais me tromper. On va me juger. On va me trouver ridicule. Je vais perdre la face. C’est pour ces différentes raisons offertes par la petite voix intérieure autodestructrice que de nombreuses femmes sont mal à l’aise de parler d’elles-mêmes, de leurs projets ou de leurs rêves, et qu’elles restent silencieuses dans leur coin. Là où rien ne se passe. 

Ton rêve ne se réalisera pas tout seul 

Par manque de confiance, avec une grande insécurité intérieure, elles ne sentent pas qu’elles vont réussir à s’exprimer adéquatement pour intéresser qui que ce soit. Elles préfèrent de loin écouter les autres et s’effacer discrètement, lorsqu’on tente d’en savoir un peu plus sur leurs intérêts, sur leurs forces et sur leurs talents. 

Puis, il y a d’autres femmes qui affirment : « Parler de moi, oui, mais pour quoi faire ? Pour quoi dire ? ». Dans ces mots, c’est la grande peur de se dévoiler qui prend toute la place, et ce sentiment de mettre sur un plateau d’argent ses forces, mais aussi ses faiblesses, qui lui font faire le choix de se taire plutôt que de prendre le risque d’être vraie. Intérieurement, elles se disent : « Et si une personne mal intentionnée utilisait ces faiblesses pour s’en servir contre moi ? Qu’adviendrait-il de mon intimité et de ma vie privée ? ».  

Les mots ne sont pas des armes 

La parole doit vous servir comme vecteur pour créer des liens et regagner votre confiance en vous et en ceux qui vous entourent, aussi. Une belle façon de trouver un compromis, pour parler de vous sans vous mettre totalement à nu est de se présenter par l’écrit dans les réseaux sociaux. On prépare ce qu’on a à dire. On met une certaine distance entre le locuteur et le lecteur, mais on essaie de créer le premier lien de confiance en nous, aussi. Écrire qui on est permet de réfléchir à notre valeur réelle, à nos défis, à ce que nous souhaitons révéler avec authenticité, pour se libérer de ce sentiment qui nous empêche d’avancer et d’être soi. 

Écrire pour être vraie 

Parce qu’on le vaut bien. Et qu’on n’a plus une seconde à perdre à faire semblant. On tient à devenir celle qu’on est vraiment entre les lignes. Dans la vie de tous les jours, on tient à ce que les gens comprennent nos motivations et nos rêves, et qu’ils nous appuient dans ce sens. On doit comprendre que, pour vivre de véritables relations enrichissantes et faire connaître son entreprise ou son message, il faut savoir donner un peu de soi aussi. Mais, si on souhaite y arriver, il faut se mettre de l’avant dès maintenant. Évidemment, il y aura des moments de grande vulnérabilité qui nous donneront le vertige et nous rendront attachante aux yeux de certains, et déplaisante aux yeux des autres. Mais, au fond, n’est-ce pas ça la beauté de chaque être humain sur cette terre, cette puissante liberté d’être vrai ?  

Tu décides de faire le premier pas en écrivant sur toi, mais tu ne sais pas par où commencer pour le faire, je peux t’accompagner dans cette démarche d’écriture : mbellapoesie@live.ca 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *